Prendre sa Retraite au Portugal

Si vous êtes à l’âge des quinquas et vous êtes à la recherche d’un pays d’y passer vos vieux jours, n’hesitez pas à prendre votre retraite au Portugal. Le pays du fado propose différents avantages fiscaux alléchants qui attirent à la fois des expatriés, des travailleurs transfrontaliers, mais surtout des retraités étrangers.
Même si la majorité des retraités sont plutôt intéressés par les pays voisins, dont l’Espagne et le Maroc, le Portugal n’en demeure pas moins une destination prisée.
À noter que les retraités qui résident dans le pays bénéficient d’une exonération totale d’impôts sur le revenu.
Ce durant dix ans sur leur retraite d’ancien salarié.

Le Portugal jouit également d’une proximité géographique avec la France.
Ce qui reste une des principales raisons poussant les Français à y déménager.
Outre cela, il présente un climat agréable et un meilleur cadre de vie.
Ce qui pousse réellement les ressortissants étrangers à y poser leur valise.
Cependant, mener une nouvelle vie pour au moins quelques mois sur le territoire portugais requiert une prise en compte de toutes les contraintes et les avantages de la délocalisation.
Avoir accès à un coût de vie nettement inférieure à celui de la France et profiter de tous les avantages du pays nécessite pour cela l’analyse de quelques points importants.

Retraite au Portugal : Démarches administratives

Tous les retraités étrangers qui souhaitent profiter des avantages environnementaux et fiscaux portugais sont obligés de suivre à la lettre les formalités administratives du pays.
En général, il est possible de résider au Portugal pendant 180 jours par an.
Ceci en demandant une autorisation de séjour de 90 jours après les premiers trois mois de libre circulation des ressortissants de l’UE dans le pays.
Pour pouvoir rester sur le territoire au-delà de cette période, il est nécessaire d’effectuer une demande de permis de séjour.
À noter que pour passer la retraite dans le pays, l’acquisition d’un visa de résidence n’est pas obligatoire. Ceux qui procèdent à la demande d’un permis de séjour obtiennent par suite un certificat d’enregistrement valable pendant 5 ans.

Retraite au Portugal : Résidence permanente

Dans le cas où le retraité souhaite rester définitivement au Portugal, il peut lancer une demande de statut de résident permanent.
Par ailleurs, il faut se rappeler que seuls les retraités qui ont déjà résidé légalement dans le pays depuis au moins 5 ans ont accès à cette dernière option.
Pour faciliter la vie de retraité dans le pays, il est aussi recommandé de demander son numéro d’identification fiscale.
Il est egalement recommandé de demander son attestation de résidence à la mairie dans le plus bref délai après l’arrivée.
À part ces démarches, enregistrer son permis de conduire et immatriculer son véhicule dans les 6 mois suivant la date d’arrivée serait aussi préférable.

Retraite au Portugal : Imposition

Pour pouvoir bénéficier de l’exonération d’impôts sur le revenu pendant 10 ans au Portugal, il est nécessaire d’obtenir le statut de résident non habituel.
Un statut qui attire généralement les experts professionnels non résidents bénéficiant de pensions perçus dans un pays tiers dans le pays.
Certains individus opérant dans des activités à haute valeur ajoutée ou dans des activités professionnelles nécessitant de la propriété intellectuelle ou industrielle sont également concernés par ce statut.
Il est important de savoir que ce privilège n’est pas renouvelable.

Après l’écoulement des dix ans d’exonération d’impôts, l’État portugais soumet les individus disposant du statut de résident non habituel à un régime progressif d’imposition.
Généralement, ce régime prévoit un taux maximal de prélèvement d’environ 56 % des revenus chaque année.
Ceci surtout pour ceux qui gagnent plus de 250 000 €.
Une contrainte particulièrement pénalisante pour les fonctionnaires.

Retraite au Portugal : Assurance santé

Les retraités venant des pays membres de l’Union européenne sont assez avantagés pour le régime de sécurité sociale au Portugal, surtout les Français.
En effet, les Français qui déménagent dans le pays pour passer leur retraite peuvent transférer leurs droits d’accès à la couverture sociale de l’hexagone à l’assurance maladie locale.
Pour ce faire, il leur suffit de remettre un document S1 disponible auprès de leur Caisse d’Assurance Vieillesse courante.
Cependant, il est conseillé d’acquérir ce document bien avant le départ pour éviter toute contrainte critique.
À noter que le système de santé national du Portugal est nettement moins efficace que celui de la France.
Bien évidemment, le tarif est clairement inférieur, mais la qualité des services est moins satisfaisante.
De plus, les prestations dans le système privé sont très onéreuses.

Retraite au Portugal : Avantages

Un des principaux privilèges qui attirent les étrangers au Portugal est le coût de la vie relativement faible. Les ressortissants des pays qui proposent des salaires assez élevés sont pour cela très avantagés en vivant dans la République portugaise.
En effet, le coût de la vie y est presque 25 % inférieur à celui de la France.
À part ces avantages, le prix de l’immobilier est également très abordable dans le pays. Les opportunités d’investissement dans ce secteur sont donc très nombreuses sur le territoire.

2018-11-21T11:37:42+00:00 Moving To: Portugal|About: |