Prendre sa Retraite aux Pays-Bas

Considéré comme l’un des pays où vit la population la plus heureuse au monde, la Hollande attire chaque année de plus en plus d’expatriés, de touristes et d’étudiants.
Et avoir la possibilité de vivre sa retraite aux Pays-Bas et de partager ce mode de vie heureux reste le rêve de plusieurs ressortissants étrangers.

De plus, ce privilège est encore accessible à tous et facilité pour les ressortissants de l’UE.
Parmi les grandes qualités, des Pays-Bas se trouvent sa grande tolérance, l’amabilité de ses habitants et le développement de son économie.
Des conditions qui ont fait de l’État un précurseur dans plusieurs domaines sociaux et un endroit où il fait bon vivre.
Outre cela, les Pays-Bas proposent également plusieurs autres avantages.
Le coût de la vie est relativement bas, le climat d’investissement est favorable au succès et la stabilité du pays.
Autant davantage à portée de main qui pousse les étrangers à s’expatrier sur le territoire néerlandais.
Il reste à bien analyser les différents aspects du statut avant de se lancer dans l’aventure.
Ceci afin d’éviter toutes mauvaises surprises.

Retraite aux Pays-Bas : Démarches administratives

Les retraités ressortissants de l’UE ou de l’EEE qui souhaitent déménager aux Pays-Bas n’ont pas besoin de titre de séjour.
Ils n’ont pas besoin de visa pour pouvoir y circuler librement ou y résider.

Les non-ressortissants de ces associations quant à eux doivent disposer de ce document pour pouvoir y rester.
À part ces conditions, les étrangers qui cherchent à mener une vie dans le royaume doivent s’inscrire au registre de données personnelles de bases local (Basisregistratie Personen).
Ils peuvent également s’inscrire à la mairie de sa nouvelle ville de résidence.
Pour ce faire, il suffit d’y amener quelques pièces justificatives importantes comme un passeport valide et une copie de sa carte d’identité.

Il faudrait également présenter un contrat de location ou une attestation d’hébergement.
Ceci seulement si l’intéressé ne dispose pas encore de propriété sur le territoire.
Dans le cas où ce dernier est marié, il faudrait aussi un acte de mariage.
Cette démarche permet généralement d’obtenir un numéro BSN personnel et un extrait d’inscription au registre des données personnelles.

Retraite aux Pays-Bas : Pension

En règle générale, les retraités étrangers résidant aux Pays-Bas qui se sont déjà inscrits au régime de leur pays d’origine peuvent touchés leur pension dans le royaume néerlandais.
Pour ce faire, il suffit d’informer sa caisse de retraite et sa caisse d’assurance maladie sur la délocalisation.

Il faut également leur communiquer la nouvelle adresse dans le pays d’accueil.
Ensuite, il faut leur demander un formulaire E. 121/S1. Un document nécessaire pour l’inscription au sein de l’organisme de sécurité sociale du nouveau lieu de résidence.
Il est également conseillé de faire une demande de carte européenne d’assurance maladie.
Ceci avant son départ pour pouvoir attester tous ses droits une fois à l’étranger.
Cependant, il est important de savoir que le fait de prendre sa retraite aux Pays-Bas implique le versement de sa pension dans la monnaie locale.
Une condition qui peut entrainer des frais si les institutions de versement reçoivent les montants en euros.

Retraite aux Pays-Bas : Assurance santé

Le système de santé des Pays-Bas figure parmi les plus performants de l’Europe et les prestations de soins sont de bonne qualité.
Dans la plupart des cas, les soins de santé sont dispensés par des médecins généralistes, tout comme en France.
Les ressortissants de l’UE qui vivent ou qui résident aux Pays-Bas bénéficient d’un accès gratuit aux prestations proposé par la couverture locale comme les soins de santé et les médicaments.
Le cas échéant, ces derniers peuvent simplement présenter un formulaire E11.
Il est normalement fourni par la caisse d’assurance maladie locale pour pouvoir profiter de cette gratuité.

Retraite aux Pays-Bas : Pension de vieillesse AOW

Aux Pays-Bas, il existe une loi générale sur l’assurance vieillesse (AOW) régissant la pension de base de vieillesse sur son territoire.
En général, toutes personnes assurées qui ont déjà atteint l’âge légal de la retraite (plus de 67 ans) et qui résident ou qui ont vécu dans le pays ont accès à ce droit.
Le versement du montant de cette pension est réglé par le royaume néerlandais et s’élève aux environs de 900 euros bruts.
Toutefois, pour pouvoir recevoir 100 % de cette somme, il est important d’avoir résidé dans l’État à partir de ses 15 ans.
Une condition que la plupart des expatriés n’ont pas remplie.

Retraite aux Pays-Bas : Imposition

Les impositions du royaume néerlandais sont majoritairement composées de cotisations sociales.
À noter que les Pays-Bas donnent beaucoup d’importants à la protection sociale.
En ce qui concerne les impositions sur le revenu, elles sont payables de manière individuelle.

Le concept de foyer fiscal et de quotient familial comme celui retrouvé en France n’existe pas dans cet État.
À part cela, les impositions sur le revenu à titre de pension ou de salaire sont également perçues à la source. Il reste à effectuer une déclaration définitive une fois par an avant le premier avril.
Cette procédure permet à l’administration fiscale de rembourser le contribuable s’il a payé trop d’imposition et de vérifier le solde à payer.

2018-11-21T10:15:52+00:00 Moving To: Pays-Bas|About: |